Le fonctionnement des caisses de compensation

Les caisses de compensation ont le devoir de gérer des filiations d’assurances sociales, aussi bien à niveau fédéral que cantonal. Leurs compétences reposent sur le fait de pouvoir percevoir des cotisations et de verser des prestations dans le secteur de l’assurance vieillesse et survivants, de l’assurance invalidité, des allocations familiales et de l’assurance maternité.

Les caisses de compensation cantonales travaillent rarement seules. Elles sont en partenariat avec d’autres caisses de compensation professionnelles. Cela est  plus connu sous le nom de collaboration interinstitutionnelle. Cette collaboration interinstitutionnelle, CII, regroupe la collaboration entre différentes institutions de la sécurité sociale, comme par exemple l’assurance-invalidité, l’assurance-chômage ou encore l’aide sociale. Tous ces différents organismes sont également surveillés par l’Office fédérale des assurances sociales, afin d’assurer le bon déroulement de toutes les prestations.

Lire la suite Le fonctionnement des caisses de compensation

Le fonctionnement de l’AVS

La prévoyance vieillesse repose sur le système des trois piliers. Le premier pilier se constitue de l’assurance vieillesse et survivants (AVS), l’assurance-invalidité et les prestations complémentaires. Il s’agit globalement des prestations versées lorsque les différentes rentes ne suffisent plus à couvrir les besoins vitaux). Le premier pilier est d’une part obligatoire, mais il permet, lorsqu’une personne est assurée, de couvrir ses besoins vitaux. L’AVS couvre également les allocations pour perte de gain pendant le service militaire (principalement chez les hommes) et en cas de maternité (chez les femmes), mais également l’assurance-chômage (AC).

Lire la suite Le fonctionnement de l’AVS

Publié dans

D’où vient le système de prévoyance suisse ?

Bien que le système de prévoyance basé sur trois piliers nous semble aujourd’hui ordinaire, il faut évidement savoir que celui-ci a une longue histoire derrière lui. A la fin du dix-neuvième siècle, et au début du vingtième, plusieurs évolutions démographiques ont vu le jour dans notre pays, ce qui a suscité de nombreux débats sur la prévoyance sociale.

Lire la suite D’où vient le système de prévoyance suisse ?

Publié dans

Le fonds de compensation de l’AVS : Compenswiss

Lors de la création de l’AVS, la Suisse avait également mis en place un fonds de compensation de l’AVS. Ce dernier doit servir à compenser les fluctuations de recettes qui peuvent résulter à court terme de la situation économique. Grâce à celui-ci, il est également possible de maintenir les prestations AVS les années durant lesquelles les dépenses de l’AVS sont supérieures aux recettes, puisque le fonds doit garantir la continuité de plusieurs prestations.

Lire la suite Le fonds de compensation de l’AVS : Compenswiss

Publié dans

Le système de retraite et de prévoyance suisse

En Suisse, le système de retraite et de prévoyance est très bien développé, il est reparti en ce qu’on appelle plus communément des piliers, au nombre de trois : l’AVS, la prévoyance professionnelle et la prévoyance individuelle. Votre affiliation au système de retraite dépend essentiellement de votre statut de travailleur. Les piliers sont répartis en trois sections, la première est obligatoire pour tous ceux qui habitent ou bien travaillent en Suisse (AVS/AI), la deuxième est également obligatoire, mais elle, elle s’occupe de la prévoyance professionnelle et le troisième section est une prévoyance individuelle et celle-ci est facultative.

Lire la suite Le système de retraite et de prévoyance suisse

Publié dans

Prévoyance vieillesse 2020 – qu’est-ce que c’est concrètement ?

Dans les mois à venir, les citoyens suisses seront amenés à voter sur la réforme plus connue, sous le nom de « Prévoyance vieillesse 2020 ». Cette dernière vise à réadapter les rentes et à recalculer la prévoyance vieillesse vis-à-vis des évolutions de la société. Les bénéfices réalisés seront versés à l’AVS afin de pouvoir combler les lacunes accumulées lors de ces dernières années. Plusieurs changements seraient donc à prévoir, dans le cas où la réforme est acceptée. L’âge de la retraite des femmes passera de 64 à 65 ans, le taux de conversion minimal sera baissé, ce qui permettra de stabiliser la prévoyance professionnelle obligatoire, puis finalement les rentes augmenteront de 70 francs par mois, grâce à quoi le niveau des rentes de vieillesse serait maintenu. Le but de la réforme vise à introduire un système de retraite pouvant varier entre soixante-deux et septante ans.

Lire la suite Prévoyance vieillesse 2020 – qu’est-ce que c’est concrètement ?

L’assurance-vieillesse et survivants (AVS)

En Suisse, le système de prévoyance repose sur plusieurs piliers. Parmi les nombreuses prestations offertes par ces différents piliers, la plus importante reste l’assurance-vieillesse et survivants (AVS). L’AVS a pour devoir de garantir le minimum vital en cas de perte de revenu liée à la vieillesse ou au décès, celle-ci verse diverses prestations aux personnes âgées ou au survivants (rente de vieillesse ou rentes de veufs ou d’orphelins). La rente de vieillesse est octroyée pour les femmes à partir de l’âge de 64 ans et 65 ans pour les hommes. En ce qui concerne la rente de survivants, celle-ci s’adresse aux veufs ayant des enfants, jusqu’à la majorité, au moment de la mort de leur compagnon.

Lire la suite L’assurance-vieillesse et survivants (AVS)

Publié dans

Les Suisses vont voter au sujet de Prévoyance 2020

Dans quelques mois, les Suisses seront amenés à voter sur la réforme Prévoyance vieillesse 2020 visant à garantir les rentes et à adapter la prévoyance vieillesse selon les évolutions de la société. En ce moment, l’institution de la prévoyance vieillesse est fortement menacée à cause de l’arrivée à la retraite des baby-boomers, de l’augmentation de l’espérance de vie et du niveau très bas des taux d’intérêt sur les placements.

Lire la suite Les Suisses vont voter au sujet de Prévoyance 2020

Le système des trois piliers

La Suisse est un pays basé sur un système de trois piliers. Bien que beaucoup d’articles soient consacrés à l’explication de cette procédure, il est parfois difficile de comprendre ce à quoi correspond chaque pilier. Ce schéma est à la base de la sécurité sociale helvétique et c’est pour cela qu’il est garanti par la constitution du pays. Les différents piliers ont le « devoir » de composer, année après année, la prévoyance pour la vieillesse, l’incapacité de gain et le décès.

Lire la suite Le système des trois piliers