Les femmes devraient travailler jusqu’à 65 ans

On s’en souvient, le 24 septembre 2017, le peuple a rejeté le projet Prévoyance 2020. Dès lors, le Conseil fédéral planche sur des solutions concernant l’AVS. De ce que l’on sait désormais, c’est tout d’abord en direction des femmes que lorgnent nos sept sages.

Si nous disons que les femmes sont ciblées par les nouveaux projet du Conseil fédéral, c’est parce que celui-ci compte augmenter l’âge de leur retraite à 65 ans. Aucune mesure de compensation n’est prévue, en revanche. Cela ne doit pas nous étonner outre mesure. En effet, « harmoniser » l’âge de la retraite entre les hommes et les femmes est un objectif poursuivi de longue date par le gouvernement.

La retraite des femmes en Suisse

Le tableau n’est toutefois pas complètement noir pour les femmes, puisqu’un quart de celles nées entre 1958 et 1966 devraient, selon une première variante élaborée par le Conseil fédéral, bénéficier de la mesure suivante : elles pourraient partir à la retraite à 64 ans sans que leur rente ne soit réduite. Il s’agit des femmes touchant moins de 56’400 francs par an.

Une deuxième variante vise à encourager les femmes à travailler jusqu’à 65 ans. Un modèle de calcul permettrait alors d’augmenter leur rente.

Et la TVA ?

Les mesures au sujet des femmes ne sont pas les seules propositions faites par le Conseil fédéral. En effet, il est également question d’augmenter la TVA de 1,5 %. Ces mesures vont-elles mettre tout le monde d’accord et atteindre les effets escomptés ? Nous y verrons plus clair d’ici à l’automne.